Bienvenue à la Fondation
pour l’étude des génocides

Des racines de l’intolérance, l’éducation engendre l’empathie et le savoir

 

NOTRE VISION

La mission de la Fondation pour l’Étude des Génocides est de travailler de pair avec les gouvernements afin que les génocides et les étapes y menant soient enseignés dans les écoles secondaires au Canada et aux États-Unis. Nous travaillons en collaboration avec le gouvernement du Québec afin de rédiger et financer un guide sur les génocides pour les enseignants de différentes matières.

Avec l’Holocauste, les génocides en Arménie, au Rwanda, au Cambodge et au Darfour, le siècle dernier s’est avéré un défi de taille pour la paix et la tolérance. Le monde n’a pas tiré de leçons de ces atrocités. Par conséquent, elles continuent de se produire de nos jours en Syrie, en Irak, en Birmanie et au Soudan tel que le montre notre vidéo sur l’urgence de l’étude des génocides. La haine et l’intolérance sont à la hausse dans le monde entier et même ici au Canada. Comment pouvons-nous mettre fin à ce cycle de haine et de violence? L’éducation est la clé.

Passez à l’action


ORIGINES

La Fondation pour l’étude des génocides a été créée à la suite de la présentation faite par l’animatrice et productrice vidéo Heidi Berger dans des écoles secondaires, des groupes communautaires et lors de conférences à travers le Canada et les États-Unis. Cette présentation vidéo interactive portant sur les génocides et leurs précurseurs, la haine et la discrimination raciale, s’inspire du témoignage de la mère de l’animatrice qui est une survivante de l’Holocauste. Malgré son succès, la présentation a permis à Heidi de constater qu’un grand nombre d’élèves, et même d’enseignants, en savait très peu, voire rien, au sujet des génocides. Certains élèves allaient être diplômés sans connaître la définition du mot « génocide »!

Lorsqu’un enseignant l’a incitée à faire quelque chose à ce sujet, Heidi a décidé de créer la fondation pour faire pression sur le gouvernement afin d’inclure l’étude des génocides au programme obligatoire des écoles secondaires.

Nous sommes maintenant une équipe de huit membres et bénévoles qui travaille dans le but de concrétiser la vision de Heidi.


NOTRE EQUIPE

Heidi Berger

est une productrice de films primée et professeur en communication à l’Université Concordia, basée à Montréal, au Québec.  Elle est la fondatrice et la directrice de la Fondation pour l’Étude des Génocides.

En 2009, Heidi a créé une présentation vidéo éducative interactive bilingue de 50 minutes basée sur le témoignage de sa mère pendant l’Holocauste. Cette présentation aborde les dangers de l’intolérance et du racisme, qui peuvent dégénérer en violence.

Heidi donne sa présentation aux élèves francophones et anglophones, aux étudiants universitaires, à diverses associations et aux colloques en lien avec les génocides partout au Québec, Canada et les États-Unis. C’est la réaction émotionnelle des étudiants face au génocide — et leur manque de connaissances sur le sujet — qui a motivé Heidi à lancer la fondation, afin d’éduquer les générations futures et réussir à prévenir d’autres génocides.


NOS PARTENAIRES


QUELQUES FAITS SUR L'ETUDE DES GENOCIDES

  • Seulement 54 % de la population adulte du monde a déjà entendu parler de l’Holocauste et un tiers de ces personnes croient qu’il s’agit d’un mythe ou d’un fait qui a été grandement exagéré.
    http://global100.adl.org/public/ADL-Global-100-Executive-Summary.pdf#page=11
  • Sans le soutien et la formation professionnels, les enseignants manquent de confiance et ne possèdent pas les connaissances nécessaires pour instruire les élèves sur ce sujet sensible.


LES AVANTAGES DE L'ETUDE DES GENOCIDES

  • L’étude des génocides promeut la pensée critique sur les idéologies extrémistes et peut prévenir la radicalisation;
  • Montre comment reconnaître les signes de violations des droits de la personne sanctionnées par l’État;
  • Enforce la cohésion sociale et développe l’empathie envers les autres cultures;
  • Promeut le respect de la diversité;
  • Outille les élèves afin d’agir et de prévenir de futures atrocités;
  • Forme des citoyens plus informés et impliqués.


TEMOIGNAGES