La Presse:

FGE Parole de survivants

Alors que l’on peine à voir la lumière au bout de la pandémie, que le poids du deuil et de la solitude est de plus en plus lourd, que tant de gens voient leur vie bouleversée, je pense souvent à mon grand-père et à mon arrière-grand-mère qui étaient des survivants du génocide arménien.

LIRE PLUS

Leave a Reply