INSPIRER

Le guide sur l’enseignement des génocides

La fondation pour l’étude des génocides est le moteur de l’initiative du Ministère de L’Éducation Québécois visant à créer un guide universel sur l’enseignement des génocides.

Cet outil pédagogique comprend des études de cas de génocides reconnus par le Canada, y compris le génocide culturel des Premières Nations, la  définition des étapes menant aux génocides, ainsi que des plans de travail adaptables pour les enseignants et des matériels de référence. Ce guide interactif sera disponible sur papier et en ligne dans toutes les écoles secondaires du Québec en 2021 et permettra d’atteindre plus de 310 000 élèves. Aucune autre organisation ne parviendra à avoir un impact éducatif aussi large. Des enseignants du Canada tout entier ont hâte de pouvoir examiner cet outil pédagogique unique et l’utiliser dans leurs classes.

Après des consultations publiques avec des enseignants de la province, notre fondation a découvert que les éducateurs avaient des difficultés à aborder le sujet des génocides dans leurs cours. Compte tenu de la diversité des ressources disponibles, le caractère sensible du  sujet et le peu de temps dont disposent les enseignants, ils ont besoin d’un outil pédagogique et historique qui soit “tout-en-un”. Nous avons transmis cette information au gouvernement. En réponse, le Ministère de L’Éducation du Québec a créé ce guide unique adapté aux besoins des enseignants.

Génocides reconnus par le Canada

Inclut neuf génocides reconnus par le Canada, dont l’Holocauste, le génocide contre les Tutsis au Rwanda et le génocide Arménien. Chaque génocide est présenté de manière similaire, permettant aux enseignants et aux élèves de faire des comparaisons entre ces évènements et d’approfondir leur compréhension du processus génocidaire.

Les meilleures ressources

Le guide réunit les meilleures ressources de l’éducation aux génocides en un outil accessible et interactif. Des experts gouvernementaux, éducateurs et représentants communautaires ont fourni leur soutien et ont examiné le guide.

Facile à utiliser

Le guide est facile à utiliser, ce qui permet aux enseignants d’atteindre  rapidement leurs buts pédagogiques. Il fournit un matériel de référence supplémentaire pour un apprentissage plus approfondi  et contient des liens vers les témoignages de survivants. Sa conception flexible et interactive est adaptable aux  disciplines et groupes d’élèves différents.

Les élèves et les enseignants témoignent

Je pense qu’il faudrait rappeler aux gens ce que de nombreux et innocents enfants, adultes et vieilles personnes ont traversé.

- AlexaÉlève en secondaire 5

L’éducation sur les génocides est essentielle. Elle ouvre l’esprit et permet de former des opinions plus adéquates.

- AnthonyÉlève en secondaire 5

Les élèves ont été extrêmement émus. Moi j’ai été complètement bouleversée et inspirée.

- Susan Frappierenseignante au secondaire

Présentations scolaires

Notre programme de présentations scolaires est au cœur de la Fondation pour l’étude des génocides. Notre fondatrice Heidi Berger l’a créée suite à la présentation qu’elle fait aux élèves d’écoles secondaires sur l’Holocauste et les précurseurs de génocide, la haine et l’intolérance. Sa présentation se base sur les témoignages vidéos de sa mère défunte, Ann Kazimirski, et le livre, “Witness to Horror”, que cette dernière avait écrit.

À partir de 2010, Heidi fait cette présentation dans des écoles secondaires, des universités, des organisations pour adultes et lors de conférences à travers le Canada et les États-Unis. Depuis, l’équipe d’animateurs de la fondation s’est agrandie et inclut maintenant plus d’enfants et de petits-enfants de survivants de l’Holocauste, ainsi que des survivants du génocide contre les Tutsis au Rwanda, et des descendants de victimes du génocide Arménien.

Nos présentations de 50 minutes incluent des extraits de témoignages vidéo de survivants de génocides, accompagnés d’explications données par le présentateur, afin de créer une histoire cohérente et fascinante. Un lien est établi entre le passé et les événements d’aujourd’hui, ce qui met en évidence la nécessité de l’éducation comme outil de prévention de génocides futurs.

Nous savons tous que pour mieux raconter l’histoire, il faut faire appel à des témoignages, qui sont une ressource inestimable pour les éducateurs.  Les récits saisissants et passionnants  des survivants permettent aux élèves de s’immerger dans  le passé, de mieux comprendre les génocides et de développer le sentiment de compassion pour les autres.

Cliquez ici pour télécharger une copie de “Witness to Horror”

Vous êtes intéressé par notre programme de présentations?
Si vous souhaitez qu’un de nos animateurs vienne faire une présentation dans votre école ou votre organisation, contactez-nous.

AGIR

COLLABORER AVEC LES GOUVERNEMENTS

Collaborer avec les gouvernements afin d’assurer  l’enseignement de l’histoire des génocides  dans les écoles secondaires est une partie essentielle de notre mission. Depuis 2015, nous avons rencontré des ministres provinciaux, des responsables du Ministère de l’Éducation, des groupes de défense des droits humains et ceux qui luttent contre la radicalisation afin d’obtenir leur soutien. Nous avons aussi rencontré l’ancien Ministre de l’Éducation Sébastien Proulx et le  Ministre de l’Éducation actuel Jean-François Roberge, qui nous ont accordé leur soutien.

En février 2016, nous avons lancé une pétition réclamant un enseignement obligatoire de l’histoire des génocides à l’école. La pétition a recueilli 3000 signatures et a été ovationnée dans les Parlements provincial et fédéral. Le 19 Novembre 2018, la Mairie de Montréal a adopté à l’unanimité la résolution, soutenant le guide et le besoin de faire systématiquement un cours sur les génocides dans les écoles secondaires.

Après avoir rencontré des responsables du Ministère de l’Éducation en octobre 2017, la Fondation a été invitée à faire partie du comité auprès du Ministère en vue d’élaborer un guide complet sur les génocides et de mettre en place des ateliers professionnels pour les enseignants. Sivane Hirsch et Sabrina Moisan, professeures à l’Université du Québec à Trois-Rivières et l’Université de Sherbrooke, sont en train de rédiger le guide avec l’aide de leur équipe de recherche. Le guide sera lancé dans toutes les écoles secondaires du Québec au printemps 2021.

Nous élargissons notre mission et proposerons le guide sur les génocides à d’autres provinces canadiennes et états américains afin que le le sujet soit enseigné dans TOUTES les écoles secondaires du Canada et des Etats-Unis.

Depuis janvier 2020, La Fondation pour l’étude des génocides a multiplié ses initiatives de sensibilisation afin d’attirer l’attention du public le plus large au processus génocidaire et aux signes précurseurs du génocide. Nous avons écrit des éditoriaux, des lettres aux éditeurs et d’autres articles à propos des actes haineux et antisémites d’aujourd’hui. Au cours de nos  rencontres récentes avec Christopher Skeete, l’adjoint parlementaire du Premier Ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, la Fondation pour l’étude des génocides a été invitée à présenter ses suggestions pour la politique éducative contre le racisme.

Le génocide est encore une réalité aujourd’hui pour de nombreuses minorités à travers le monde. Notre Fondation cherche à utiliser sa voix et à donner l’exemple. Nous avons commencé à sensibiliser le public à propos des atrocités commises contre les Falun Gong et les Uighurs en Chine. Notre travail a été soutenu par le Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies (MIGS) et le Centre Raoul Wallenberg pour les Droits de la Personne.

AGIR FACE AUX GÉNOCIDES ACTUELS

Le génocide reste une réalité actuelle pour de nombreux groupes minoritaires dans le monde. Notre fondation cherche à être une organisation qui utilise sa voix et montre l’exemple. Nous avons ainsi commencé à éveiller la conscience du public sur les atrocités perpétrées à l’encontre de la communauté ouïghoure en Chine et des Rohingyas au Myanmar, par le biais d’une série de webinaires présentant les points de vue d’experts en droits humains et les récits de survivants de ces génocides. Notre travail a été soutenu par le Montreal Institute for Genocides and Human Right Studies (MIGS) et le Centre Raoul Wallenberg pour les droits de l’homme.

DÉNONCER LA HAINE EN LIGNE

La popularité des nouvelles plateformes de réseaux sociaux a été accompagnée par une augmentation de la haine en ligne. Des études ont démontré:

Notre fondation travaille activement à l’élimination des discours de haine et des contenus racistes et discriminatoires en ligne. Par le biais d’une campagne intitulée “DITES NON À LA HAINE SUR TIKTOK ” nous cherchons à sensibiliser le public aux vidéos se moquant et dénigrant l’Holocauste publiées sur cette populaire plateforme. Pour ce faire, nous avons réalisé  une série d’entrevues, en anglais et en français, présentant des survivants de l’Holocauste réagissant à ces vidéos. Ces entrevues sont maintenant partagées sur les réseaux sociaux, atteignant plus de 20 000 abonnés. Nous avons étendu cette campagne à d’autres médias sociaux, afin de sensibiliser à la haine en ligne et d’éduquer les jeunes abonnés aux avantages de l’enseignement des génocides pour prévenir l’ignorance conduisant à la haine.

Collecter des fonds

Évènements

Grâce à nos événements spéciaux, la Fondation pour l’étude des génocides sensibilise la population au besoin de l’enseignement de l’histoire des génocides et mobilise des financements indispensables pour toutes nos initiatives.

Nous avons invité des conférenciers, organisé des premières mondiales de documentaires, des soirées cocktail et des dialogues interculturels. Nous sommes en train de préparer, entre autres, une conférence sur le traumatisme que subissent les survivants de génocide (en collaboration avec le Musée des Beaux Arts de Montreal), ainsi qu’une représentation en ligne par Tommy Schnurmacher, auteur du livre à succès “Makeup Tips from Auschwitz: How Vanity Saved my Mother’s Life”.

  • Éveiller l’humanité:

    l’éducation pour prévenir la radicalisation: 6 juin 2016

  • Construire des ponts:

    un dialogue interculturel avec la communauté musulmane de Montréal; 16 juin 2017

  • Soirée de collecte de fonds:

    projection du documentaire “Why the Jews?”: 19 Juin 2018

FAITES UN DON
afin que l’histoire des génocides soit enseignée dans toutes les écoles secondaires

Contactez-nous
8180, ch. Devonshire,
Montreal, QC,
Canada H4P 1K4
(514) 947-7658
Réseaux sociaux
Liste de diffusion
* requis